Electrique: VW ne fait pas semblant

Partager

(Paris, le 19 juin 2019) 

Volkswagen souhaite devenir la marque à grand volume leader en électro-mobilité dans le monde d’ici à 2025, avec plus de 20 modèles 100 % électrique et plus d’un million de véhicules vendus par an. Au niveau du groupe, l’offre comprendra 70 modèles en 2028.

Le plan produit a déjà démarré au sein des autres marques." data-share-imageurl="">

(Paris, le 19 juin 2019) 

Volkswagen souhaite devenir la marque à grand volume leader en électro-mobilité dans le monde d’ici à 2025, avec plus de 20 modèles 100 % électrique et plus d’un million de véhicules vendus par an. Au niveau du groupe, l’offre comprendra 70 modèles en 2028.

Le plan produit a déjà démarré au sein des autres marques. Audi vient de lancer le SUV e-tron  et prévoit de proposer 10 modèles hybrides rechargeables et 15 à 20 modèles 100 % électriques (dont 5 seront disponibles dès 2020). La marque aux anneaux a pour ambition de réaliser 40 % de ses ventes totales avec des modèles électrifiés d’ici à 2025. En attendant la sortie de la Taycan chez Porsche (plus de 20 000 commandes), l’offensive a démarré aussi chez Skoda avec une Superb hybride rechargeable et une Citigo 100 % électrique.

Au-delà des véhicules, le groupe VW a entamé une démarche que l’on pourrait qualifier de vertueuse. Ainsi, la future gamme I.D. dédiée aux modèles électriques sera neutre en CO2, et ce tout au long de son cycle de vie, à condition que le client se charge systématiquement sur une prise ou une borne alimentée en électricité verte. De la fabrication des cellules de batteries aux chaînes d’assemblage, en passant par le recyclage ou encore la logistique, la firme de Wolfsburg veut créer de nouveaux standards. Elle a par ailleurs entamé la transformation d’usines qui vont passer de la production de véhicules thermiques à des modèles électriques exclusivement.

Par ailleurs, le géant allemand veut devenir un acteur de la batterie. Il va s’associer à un partenaire pour créer une installation de production de cellules de batterie en Allemagne. Le Conseil de surveillance vient d’approuver un investissement de près d’un milliard d’euros pour ce projet. Le groupe a en fait plus que doublé ses prévisions concernant le volume de cellules de batteries dont il aura besoin. Il lui faudra l’équivalent de 300 GWh de batteries en 2025. Et ce n’est pas tout. Le constructeur se soucie aussi de l’éthique. Volkswagen vient de rejoindre un réseau de collaboration industrielle ouverte ciblé sur l’approvisionnement responsable en minéraux stratégiques, qui fera appel à la technologie blockchain. Le groupe bénéficiera ainsi d’informations plus précises sur la provenance du cobalt utilisé dans les batteries lithium-ion des véhicules électriques et d’autres minéraux utilisés dans différents secteurs de la production des véhicules.

Partager

(Paris, le 19 juin 2019) 

Volkswagen souhaite devenir la marque à grand volume leader en électro-mobilité dans le monde d’ici à 2025, avec plus de 20 modèles 100 % électrique et plus d’un million de véhicules vendus par an. Au niveau du groupe, l’offre comprendra 70 modèles en 2028.

Le plan produit a déjà démarré au sein des autres marques." data-share-imageurl="">