Archives - Palmarès des véhicules d'entreprise 2018

(Paris, le 9 Janvier 2019)

Le palmarès réalisé par l'Observatoire du Véhicule d'Entreprise classe chaque année les cinq meilleures ventes de voitures dans chacun des six segments de marché: Economique, Inférieur, Moyen-Inférieur, Moyen-Supérieur, Supérieur et Luxe. Voici les résultats de l'année 2018.

. Sur le segment Economique, les modèles Essence sont désormais en position de force. Pas de changement depuis deux ans en tête du classement, avec la Twingo Essence. Et un chassé-croisé entre la Renault Zoé et la Fiat 500 pour compléter le podium.

• Sur le segment Inférieur, la Clio en versions Diesel et Essence prend les commandes, aux dépens de la Peugeot 208 Diesel. A noter que deux modèles Essence figurent désormais dans les cinq véhicules les plus immatriculés par les entreprises dans ce segment.

• Pas de changement dans le segment Moyen-Inférieur par rapport à 2017. Aucun modèle Essence ne s’impose encore dans cette catégorie entièrement dominée par les constructeurs français, et PSA en particulier.

• Entrée en fanfare et à la première place du segment Moyen-Supérieur pour le 5008 de Peugeot en version Diesel. Avec 13 845 immatriculations, il prend de court le VW Tiguan Diesel. Un seul modèle VW figure d’ailleurs dans cette catégorie, contre deux  en 2017.

• Les marques françaises ne sont pas à la fête dans le segment Supérieur en 2018, avec un seul modèle classé (contre deux en 2017), mais à la première place (Renault Talisman Diesel). La BMW X3 diesel fait son entrée en 5ème place dans cette catégorie, où l’on retrouve Mercedes, Volvo et Audi.

• Changement de leader dans le segment Luxe, avec la Mercedes Classe E Diesel qui passe devant la BMW Série 5 Diesel. Toujours pas de Français en vue dans ce segment, mais une entrée haute en symbole, avec la Tesla S électrique, qui se positionne en 4ème position avec 428 immatriculations.

Le palmarès des VP les plus immatriculés en entreprise fait ressortir plusieurs faits marquants sur l'ensemble de l'année 2018.

• Signe que la transition énergétique est en marche dans les parcs automobiles des sociétés, deux véhicules Essence figurent en 2018 dans le Top 10 des modèles préférés des gestionnaires. Il s’agit de la Renault Clio (n°6) et de la Peugeot 208 (n°10). En 2017, un seul modèle Essence avait réussi à figurer dans ce palmarès.

• Autre constat, les constructeurs français dominent totalement le marché entreprise, tous segments confondus. En 2017, le VW Tiguan parvenait à sauver l’honneur des marques étrangères en se classant à la 10ème place des modèles les plus immatriculés en entreprise.

• Enfin, dans le match entre constructeurs tricolores, c’est le groupe PSA qui remporte la mise en 2018, avec six des dix premières places. Et en 2018, c’est le Peugeot 3008 Diesel qui souffle la première place à la Renault Clio Diesel, signe également de la forte montée en puissance des SUV dans les parcs. Outre le Peugeot 3008 Diesel, le Peugeot 5008 Diesel fait aussi une entrée remarquée dans ce palmarès toutes énergies et tous segments et se hisse d’emblée à la 5ème place.  

 

 

 

 

..................................

Premier semestre 2018: les Français dominent les débats

(Paris, le 11 juillet 2018)

Le palmarès 2018 réalisé par l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise classe les cinq meilleures ventes de voitures dans chacun des six segments de marché : véhicules : Economique, Inférieur, Moyen-Inférieur, Moyen-Supérieur, Supérieur et Luxe. Voici les résultats du premier semestre 2018.

Un premier constat s’impose : la montée progressive de l’essence dans les parcs automobiles. Cantonnées jusqu’alors au segment économique, les motorisations essence font désormais leur apparition dans les segments Inférieur et Luxe. Et même si la prédominance du diesel est encore loin d’être abolie, les modèles du palmarès se diversifient, comme le montre le tableau ci-dessous.
Autre constat : dans la grande majorité des cas, les modèles français restent leaders de chaque segment. A l’exception de celui du Luxe, où les marques allemandes « trustent » la quasi-totalité du classement.

`

• Sur le segment Economique, la Fiat 500 Essence reprend la seconde place du classement devant la Renault Zoé électrique. A noter que ce modèle était déjà en deuxième position en 2016 et en 2015.

• Sur le segment Inférieur, la Clio Essence se hisse sur le podium en 3ème position devant le Citroën C3 Diesel. La surprise vient du Captur Diesel qui prend la 5ème place et qui remplace la Peugeot 208 Essence.

• Pas de changement dans le segment Moyen-Inférieur, par rapport au Palmarès 2017.

• Changement de leader sur le segment Moyen-Supérieur au cours du premier semestre 2018 : la Peugeot 5008 Diesel détrône le Volkswagen Tiguan Diesel. En 3ème et 4ème positions, le Renault Kadjar Diesel et le Nissan Qashqai Diesel reculent d’un cran chacun. Et le Renault Trafic Diesel vient remplacer le Peugeot 508 Diesel en 5ème  place.

• Sur le segment Supérieur, pas de changement pour les deux premières places du podium, et ceci  depuis 2016. Mais en 3ème position, l’Audi Q5 Diesel passe devant le Renault Espace Diesel et le Volvo XC60 Diesel.

• Le segment Luxe reste encore dominé par une marque allemande : BMW Serie 5 Diesel. Le Mercedes Classe E Diesel poursuit son ascension et passe en 2ème place devant le Volvo XC90 Essence Hybride Rechargeable. Alors qu’elle occupait la 2ème position du classement en 2017, l’Audi A6 Diesel perd deux places et se retrouve en 4ème place, juste devant une nouveauté de ce premier semestre ; la Porshe Panamera Essence Hybride Rechargeable.

 

Le palmarès réalisé par l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise fait une nouvelle fois ressortir une très large domination des marques tricolores. Neuf des dix premières places sont en effet occupées par des modèles de constructeurs français.

Quelles sont les nouveautés à signaler dans ce palmarès par rapport à la fin 2017 ?

• La Peugeot 3008 est devenue au cours du premier semestre 2018 le modèle le plus immatriculé en entreprise, devant la Renault Clio.

• La Peugeot 5008 fait une entrée remarquée dans le Top 10 en se classant à la 5ème place.

• Malgré des immatriculations en hausse de 30,7 % sur le premier semestre, les VP essence ne parviennent pas encore à se hisser parmi les meilleures ventes en entreprise. Un seul modèle, la Renault Clio Essence, figure dans le Top 10, en huitième position.

• Le Volkswagen Tiguan reste le seul modèle d’un constructeur étranger à figurer dans le Top 10 des VP les plus immatriculés en entreprise.