Comprendre le marché du véhicule d'occasion

Comprendre le marché du véhicule d'occasionQuelle que soit la taille des entreprises ou le mode d’exploitation des parcs de véhicules, ceux qui ont à décider des choix d’équipements de véhicules raisonnent de plus en plus en coûts d’usage et non plus seulement en prix d’achat. Le coût d’usage prédictif d’un véhicule est le coût d’usage que l’on établit avant la décision définitive. C’est l’indicateur objectif qui permet de comparer et de choisir entre plusieurs marques et modèles.

Or une grosse partie de ce coût d’usage est constituée par la dépréciation du véhicule au cours de sa détention. On estime selon les cas que le pourcentage de cette dépréciation est compris entre 30 et 45 % du total. La dépréciation est calculée par différence entre le prix d’acquisition du véhicule (prix catalogue + options) moins remise et le prix estimé de revente du véhicule à la fin de sa période de détention ou de location.

Cette valeur, aussi appelée valeur résiduelle, se calcule notamment en tenant compte du marché du véhicule d’occasion. Le marché de l’occasion est un marché de 5 400 000 véhicules en 2010, c’est un marché qui représente plus de deux fois le marché du véhicule neuf. Il est volatil, risqué, compliqué, difficile à comprendre, d’autant que nous n’en connaissons pas bien les bases de fonctionnement. Il existe très peu de littérature sur ce marché, sauf des informations parcellaires qui sont données par les journaux professionnels.

A l’OVE, nous avons voulu prendre un peu de hauteur et expliquer les fondements de ce marché du véhicule d’occasion. Le marché du VO est un marché de professionnels et vous ne trouverez pas dans cet ouvrage les bonnes recettes et astuces des uns et des autres, mais vous trouverez l’essentiel pour comprendre les règles de fonctionnement d’un marché qui influence un grand nombre de nos décisions en matière d’équipement automobile.