BMW Next 100: la mobilité du futur

(Paris, le 8 mars 2016)

Devant un parterre de 2000 invités, à son siège de Munich, BMW vient de dévoiler un concept qui fait un penser à… l’Audi de Will Smith dans i-Robot. La forme est en tout cas résolument futuriste, avec un coefficient de 0,18, des roues carénées et une silhouette combinant le meilleur du coupé et de la berline. Une voiture du futur racée, que l’on devine sportive également. Ses matériaux seront non seulement bio (recyclés et issus de matières renouvelables), mais également produits en mode d’impression 4D avec des composants interconnectés aux réseaux intelligents.

A l’approche du conducteur, les portes en élytre s’ouvrent automatiquement. Il suffit ensuite d’effleurer le logo BMW sur la planche de bord pour faire sortir le volant. La Next 100 est une auto capable de rouler en mode autonome. Elle offre le choix ente la conduite sportive (mode Boost) ou la relaxation (mode Ease), avec un intérieur et une instrumentation de bord qui vont s’adapter par rapport aux sensations recherchées.

L’extérieur évolue également. La carrosserie est recouverte sur les roues d’une espèce de peau, qui se tend et se détend dans les braquages. C’est ce que BMW appelle l’Alive Geometry. Un concept qui se décline à l’intérieur, avec pas moins de 800 formes géométriques, qui s’assemblent pour informer intuitivement le conducteur sur ce qui l’entoure.

Un compagnon virtuel fait aussi partie de la panoplie. Prenant la forme d’une pierre précieuse en haut du tableau de bord, cet élément centralise l’intelligence artificielle du véhicule. On pourrait le comparer à un génie, qui se fait plus ou moins discret mais qui supervise tout ce qui se passe, s’adaptant aux préférences du conducteur et informant les autres usagers quand la voiture est en mode automatisé. Précisons que l’affichage tête haute s’applique à l’ensemble de la surface du pare-brise. Il remplacera d’ailleurs l’écran central. En mode sportif, le conducteur verra se matérialiser la trajectoire idéale.

BMW ne précise pas quelle est la motorisation, mais elle est zéro émission. Evidemment. Grâce à sa marque BMW i et son engagement dans l’électrique, la marque a pris une option sur les challenges à venir.

Cette vision du futur laisse la part belle à l’émotion et à l’être humain. Un homme que le constructeur envisage encore à terme comme un pilote, malgré toute l’assistance qu’apporte la technologie. La Next 100 sera exposée à Pékin, Londres (où seront dévoilées aussi des concepts futuristes de Rolls-Royce et de Mini) et Los Angeles.

Tags: