Google veut investir un peu plus l'auto

(Paris, le 19 mai 2016)

A l'occasion de la conférence I/O qu'il tient chaque année à destination des développeurs, le géant du Net a dévoilé un concept car et présenté une nouvelle version d’Android Auto. Au passage, Google s’enrichit d’un nouveau partenaire. La firme de Mountain View va collaborer avec Qualcomm, le spécialiste de la communication sans fil. L'entreprise va mettre à la disposition de Google une puce de compétition (Snapdragon 820) pour apporter l'OS Android dans les véhicules connectés.

Cette initiative va permettre aux constructeurs automobiles qui le souhaitent de bénéficier de puissants systèmes d'information/divertissement, utilisant Android comme plate-forme commune. Google assure que cette solution va faciliter l'ajout de services connectés et d'applications, tout en offrant une expérience de conduite plus sûre et plus intuitive.

Et ce n’est pas tout.  Un concept Android in Car a été révélé à l’occasion de la conférence, sur la base d'une Maserati Ghibli. Le véhicule se distingue par une tablette tactile géante, comparable à celle des Tesla. Il bénéficie aussi d'un tableau de bord entièrement digital. L’affichage évolue et il y a plus d’animations. Mais surtout, Google propose de piloter avec son logiciel Android encore plus de fonctions, comme la clim, les sièges chauffants et l’ouverture des vitres et des portières. Reste à voir si les constructeurs seront d’accord.

Autres nouveautés à retenir : Android Auto pourra fonctionner prochainement sans qu’il ne soit nécessaire de relier le smartphone à un câble et on pourra activer les fonctions du mobile juste en disant « OK Google ». Mieux encore, Android Auto pourra être utilisé, même dans une voiture qui n’est pas compatible avec ce standard. Fixé avec une ventouse, le mobile pourrait alors se piloter entièrement à la voix pour activer par exemple la navigation.