L'hydrogène s'invite aussi à la COP21

Partager

(Paris, le 30 novembre 2015)

Avec l’alliance Renault-Nissan et le groupe Bolloré parmi les partenaires, des voitures et des bus électriques vont naturellement circuler entre Paris et Le Bourget. Mais, il faudra compter aussi avec l’hydrogène, encouragé par les pouvoirs publics et la Mairie de Paris.

Depuis quelques jours, au Bassin de La Villette des véhicules à énergie alternative sont présents dans le cadre de l’exposition « Paris de l’Avenir »." data-share-imageurl="">

(Paris, le 30 novembre 2015)

Avec l’alliance Renault-Nissan et le groupe Bolloré parmi les partenaires, des voitures et des bus électriques vont naturellement circuler entre Paris et Le Bourget. Mais, il faudra compter aussi avec l’hydrogène, encouragé par les pouvoirs publics et la Mairie de Paris.

Depuis quelques jours, au Bassin de La Villette des véhicules à énergie alternative sont présents dans le cadre de l’exposition « Paris de l’Avenir ». Et parmi eux, des modèles à hydrogène, comme la Kangoo H2. Il s’agit de cet utilitaire électrique que la PME française SymbioFCell équipe d’un prolongateur d’autonomie à pile à combustible pour doubler son rayon d’action. La voiture a déjà séduit des entreprises et des collectivités, qui l’utilisent dans le cadre du projet HyWay à Lyon et Grenoble. Elle vient aussi d’être choisie par les pompiers de Saint-Lô dans la Manche. Cet utilitaire partage à La Villette un espace avec un camion électrique Maxity de Renault Trucks, équipé de la même technologie.  

Et pour faire le plein ? Il existe désormais une station à hydrogène dans l’agglomération parisienne. McPhy Energy et Idex ont remporté l’appel d’offres de la Ville de Paris pour l’installation de sa première station de recharge. Implantée à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), elle servira à alimenter les 7 véhicules à pile à combustible (6 utilitaires et 1 véhicule léger) qui étoffent le parc automobile de la municipalité. Une grande première qui intervient aussi en pleine COP21.

A partir du 2 décembre, c’est une autre voiture à hydrogène qui fera le show. Honda a décidé d’exposer la Clarity Fuell Cell, son premier modèle de série, qui sera lancé l’année prochaine. Elle sera au Bourget, au sein de la Galerie by WE, une expo aménagée au sein du Musée de l’air et de l’espace. La Clarity a pour vocation de concurrencer la Toyota Mirai, qui s’affiche déjà depuis quelques jours sur les Champs-Elysées, au sein du show-room du géant Japonais.

Et à partir du 4 décembre, c’est toute la filière hydrogène qui prendra la parole dans le cadre de l’exposition Solutions COP21 au Grand Palais. Elle sera représentée par l’AFHYPAC, dont les membres vont d’Air Liquide à Michelin, en passant par des collectivités et des associations. Une façon d’occuper le terrain et de montrer que la mobilité hydrogène, encouragée au sein de la thématique « Mobilité Ecologique » du programme Industrie du Futur, est aussi l’une des solutions disponibles pour réduire les émissions à effet de serre.

Partager

(Paris, le 30 novembre 2015)

Avec l’alliance Renault-Nissan et le groupe Bolloré parmi les partenaires, des voitures et des bus électriques vont naturellement circuler entre Paris et Le Bourget. Mais, il faudra compter aussi avec l’hydrogène, encouragé par les pouvoirs publics et la Mairie de Paris.

Depuis quelques jours, au Bassin de La Villette des véhicules à énergie alternative sont présents dans le cadre de l’exposition « Paris de l’Avenir »." data-share-imageurl="">