Guide pour un véhicule utilitaire presque parfait

Guide pour un véhicule utilitaire presque parfaitPendant longtemps, les Véhicules Utilitaires Légers (VUL) ont été les parents pauvres des véhicules d’entreprise en matière d’équipements de sécurité, contrairement aux véhicules appartenant à la catégorie Véhicules Particuliers (VP), beaucoup mieux pourvus dans ce domaine.
Cette différence s’explique principalement par le caractère professionnel du VUL. Le véhicule utilitaire est d’abord choisi et équipé en fonction de l’usage et des besoins de chaque utilisateur. Les questions de sécurité viennent dansun deuxième temps, d’autant qu’elles représentent un coût supplémentaire.

En concertation avec la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés et l’Institut National de la Recherche sur la Sécurité, cette troisième étude de l’OVE sur les VUL et équipements de sécurité classe ces équipements en deux familles : d’un côté les équipements indispensables qui devraient être rapidement rendus obligatoires, de l’autre les équipements plus typés conforts qui permettent de différencier les gammes.

Nous avons analysé ainsi les progrès accomplis depuis deux ans et nous avons noté les véhicules utilitaires les plus vendus en France en fonction de leur taux d’équipement en série ou en option. Nous avons aussi décidé d’aller plus loin et de ne plus passer sous silence la question des aménagements intérieurs des véhicules. C’est pourquoi nous avons noté les facilités d’aménagement qu’offrent les principaux constructeurs sur leurs modèles.

La sécurité des VUL est un combat que l’OVE mène depuis cinq ans et entend continuer à mener aux côtés d’autres organismes nationaux. Nous nous sommes fait un devoir de sensibiliser et d’informer les décideurs d’entreprises sur les risques que leurs collaborateurs peuvent courir en conduisant 5 jours sur 7 et 7 heures par jour un véhicule utilitaire qui est aussi un outil de travail. De gros progrès ont été accomplis par les constructeurs, mais il ne faut pas relâcher l’effort de tous, surtout si près du but.

Cette étude a été effectuée sur les marques et modèles les plus vendus au cours de l’année 2007, soit environ 80 % des immatriculations. Elle ne tient donc pas compte de tous les modèles existant sur le marché ni des nouveaux modèles lancés par les constructeurs au cours de l’année 2008, ni des éventuelles améliorations apportées. N’hésitez donc pas à consulter les professionnels de l’auto… ce guide à la main.