PSA

Voiture autonome : les développements continuent

 

(Paris le 19 juin 2020; Mis à jour le 22 juin)

Mise en retrait depuis quelque temps, en raison de la priorité donnée à l’électrification, la conduite autonome reste pourtant à l’agenda des constructeurs. Mais avec des ambitions et des moyens distincts: certains réduisent la voilure, quand d'autres y mettent le prix.

PSA: l'offensive électrique se poursuit

(Paris, le 15 juin 2020)

C’est un petit exploit qu’il convient de saluer. Sur les quatre premiers mois de l’année, la Peugeot e-208 a représenté 25 % des ventes de véhicules électriques en France. Elle a, du coup, détrôné, la  Renault ZOE qui caracolait depuis longtemps en tête des modèles électriques les plus vendus dans l’hexagone.

AMI, le couteau suisse électrique de Citroën

(Paris, le 3 mars 2020)

Dans la famille Citroën on connaissait l’AMI 6, star des années 60 ; il va falloir se familiariser avec l’AMI des années 2020, un véhicule bien dans l’air du temps puisque 100 % électrique, conçu pour les mobilités urbaines et qui se conduit avec ou sans permis.

Opel Grandland X Hybrid : fait pour l’entreprise

(Paris, le 4 février 2020)

Tout comme dans l’électrique, avec sa e-Corsa, la marque au blitz présente l’avantage de rendre plus accessible la technologie. Pour son premier modèle hybride rechargeable, Opel a un positionnement prix inférieur de plusieurs milliers d’euros par rapport aux autres cousins du groupe PSA. Ce n’est pas rien, surtout dans le monde de l’entreprise.

Les utilitaires gagnés par la fièvre de l'électrique

(Paris, le 24 octobre 2019)

A l’image de ce que font les constructeurs dans le VP, avec une offre qui va de l’hybridation légère 48 v à l’hydrogène, les utilitaires se déclinent aussi en plusieurs chaînes de traction autour d’une batterie et d’un moteur électrique. Mais les approches sont différentes en fonction des constructeurs.

Pages