Renault

Voiture autonome : les développements continuent

 

(Paris le 19 juin 2020; Mis à jour le 22 juin)

Mise en retrait depuis quelque temps, en raison de la priorité donnée à l’électrification, la conduite autonome reste pourtant à l’agenda des constructeurs. Mais avec des ambitions et des moyens distincts: certains réduisent la voilure, quand d'autres y mettent le prix.

PSA: l'offensive électrique se poursuit

(Paris, le 15 juin 2020)

C’est un petit exploit qu’il convient de saluer. Sur les quatre premiers mois de l’année, la Peugeot e-208 a représenté 25 % des ventes de véhicules électriques en France. Elle a, du coup, détrôné, la  Renault ZOE qui caracolait depuis longtemps en tête des modèles électriques les plus vendus dans l’hexagone.

AMI, le couteau suisse électrique de Citroën

(Paris, le 3 mars 2020)

Dans la famille Citroën on connaissait l’AMI 6, star des années 60 ; il va falloir se familiariser avec l’AMI des années 2020, un véhicule bien dans l’air du temps puisque 100 % électrique, conçu pour les mobilités urbaines et qui se conduit avec ou sans permis.

Les premiers véhicules autonomes seront des robots-taxis

 

(Paris, le 17 janvier 2020)

Il faut se rendre à l’évidence : l’automatisation de la conduite passera d’abord par des véhicules spéciaux. La technologie reste encore trop chère et trop complexe pour concerner le grand public.

Pages