voiture autonome

Les recettes de Valeo pour déployer la voiture intelligente

 

(Paris, le 7 février 2020)

Bien placé pour répondre aux trois défis majeurs que sont l’électrification des motorisations, la voiture autonome et la mobilité digitale, l’équipementier français Valeo a développé tout un portefeuille de solutions.

Les premiers véhicules autonomes seront des robots-taxis

 

(Paris, le 17 janvier 2020)

Il faut se rendre à l’évidence : l’automatisation de la conduite passera d’abord par des véhicules spéciaux. La technologie reste encore trop chère et trop complexe pour concerner le grand public.

VW se voit en champion de la voiture autonome

(Paris, le 16 décembre 2019)

Pour soutenir la comparaison face à Google (via sa filiale Waymo), les constructeurs sont obligés de se regrouper dans la voiture autonome. C’est ce qu’ont fait par exemple BMW et Daimler, et plus récemment Volkswagen et Ford. Mais, indépendamment de cette alliance, VW entend bien cultiver son propre savoir-faire.

Pages