TCO Scope 2021

(Paris, le 30 septembre 2021)

Comment ont évolué les coûts d'usage des parcs automobiles des entreprises en 2020 ?

Quels sont les postes qui ont le plus impacté le TCO (Total Cost of Ownership) pour les décideurs d'entreprises, entre fiscalité, carburant, dépréciation des véhicules ou encore entretien?

Depuis dix ans, l'Arval Mobility Observatory suit en France l'évolution du TCO et publie un cahier dédié, le TCO Scope. Cette année encore, pour cause de crise de la Covid-19 et de confinement, ce cahier est disponible uniquement sous format numérique. Mais toutes les informations et les analyses auxquelles vous étiez habitués, y sont présentes. Elles permettent ainsi d'avoir une vision globale et sur plusieurs années de l'évolution des TCO. 

Que faut-il retenir de cette nouvelle édition du TCO Scope?

  • Après deux années de hausse des coûts d’usage des véhicules utilisés dans les flottes d’entreprise (en 2018 et 2019), la tendance est à la baisse en 2020. Le PRK moyen pondéré ressort en repli de - 5,1 % par rapport à 2019 pour les véhicules particuliers et revient à son niveau de 2012. Pour les véhicules utilitaires, le PRK moyen est en repli de -2,54 % sur la même période. En 2020, l’analyse de la répartition des coûts en pourcentage montre une évolution à la baisse en valeur pour tous les postes : dépréciations, fiscalité, énergie.

 

  • Pas de changement en revanche sur le poids respectif des composantes du TCO. En 2020, la principale composante du TCO, pour les VP comme pour les VUL, reste la dépréciation du véhicule, c'est à dire la différence entre la valeur immobilisée (prix catalogue - remise) et la valeur prévisible de revente à la fin des 48 mois de détention (appelée valeur résiduelle chez les loueurs longue durée). Pour les VP (les VUL ne sont pas assujettis à une fiscalité automobile comparable), le poids des charges fiscales et sociales constitue encore en 2020 le second poste dans le calcul d’un TCO. Il s’agit de la TVS, des amortissements non déductibles et des charges sociales sur avantages en nature. Toujours pour les VP, l’entretien-pneumatiques-assurance représente le troisième poste de coût d’un TCO, alors que l’énergie se classe en quatrième position. 

 
Retrouvez ici la nouvelle édition du TCO Scope 2021, avec notamment les matchs entre motorisations (20 au total cette année), réalisés en tenant compte de la fiscalité automobile en vigueur au 1er juillet 2021, qui peuvent utilement éclairer les décideurs d'entreprises dans leurs choix de véhicules à inclure dans une car policy.

 

> TCO Scope 2020