L’hydrogène en 20 questions

Premier élément du tableau des éléments chimiques du Russe Mendeleïev, donc le plus léger de la création, l’hydrogène fait l’objet depuis peu, d’un spectaculaire regain d’intérêt, à la faveur de la transition énergétique.

Mais quelle peut bien être sa contribution pour lutter contre le réchauffement climatique et la pollution de l’air ?

Dans son nouveau cahier, l’Arval Mobility Observatory tente d’y voir plus clair sur les dernières évolutions de cette technologie, de comprendre en quoi l’hydrogène, selon la manière dont il est produit, peut apporter une solution pour l’avenir. Les « 20 questions » que nous posons ne prétendent pas faire une fois pour toutes le tour de la question. Mais d’esquisser des tendances, de mettre en lumière des acteurs.

Et à l’heure où les initiatives se multiplient, à la faveur de plans d’investissements colossaux de part et d’autre de l’Europe, de tenter de définir quelles sont celles qui, demain, feront peut-être de ce gaz, soit un carburant, soit une réserve d’énergie renouvelable.

40 €

Acheter ce cahier