(Paris, le 12 juillet 2022)

Peugeot fait la course en tête au 1er semestre 2022
 

PDM constructeurs marché entreprise S1 2022

Dans un marché du véhicule d’entreprise en berne, Peugeot a tiré son épingle du jeu sur les six premiers mois de l’année 2022. Il a ravi la première place du classement des constructeurs à Renault, avec une part de marché de 22,9 % (-1,4 point par rapport à la même période de 2021). La marque au Lion a immatriculé 82 478 VP et VUL, tandis que Renault affiche au compteur 79 309 unités.

La marque au Losange abandonne sur les six mois étudiés, quelque 3,2 points de part de marché et termine le semestre à 22,1 % du marché entreprise.

Sur la troisième marche du podium, Citroën et ses 13,7 % de part de marché, fait plutôt une bonne affaire puisque la marque gagne 0,7 point en un an, à 49 414 VP et VUL immatriculés.

Parmi les gagnants de cette première partie d’année compliquée, BMW obtient 0,7 point de part de marché de mieux par rapport au premier semestre 2021, à 3,2 % (11 335 VP + VUL).

Les marques coréennes s’en sortent également plutôt bien, avec 0,6 point de mieux pour Hyundai et Kia, respectivement à 1,7 % (5 998 immatriculations) et 1,2 % (4 188 immatriculations).

Quant à Tesla, il gagne 0,2 point de plus et représente 1 % du marché entreprise avec 3 420 immatriculations.

Les temps sont durs en revanche pour Fiat, qui abandonne 0,7 point de marché au premier semestre, à 1,5 % (5 259 unités).