Volvo S60: cap sur l'hybride rechargeable

(Paris, le 7 novembre 2019) 

Conçue pour le marché américain, la berline du constructeur d’origine suédoise a fait l’impasse sur le Diesel. A la place, Volvo fait le pari de l’hybride rechargeable, une technologie qu’il généralise sur sa gamme.

La technologie hybride rechargeable Twin Engine est proposée sur chaque nouveau modèle depuis 2014. Grâce à un moteur électrique en plus du thermique et une batterie, elle permet de démarrer en mode Pure 100 % électrique, d’optimiser la consommation en mode Hybrid, ou encore d’exploiter toute la puissance en mode Power. Premier modèle à avoir étrenné ce type de propulsion, le break V60 (1) a ensuite été rejoint par le XC90, la V90, la S90 et le XC60. De nouvelles batteries de 11,6 kWh portent le rayon d'action en tout électrique de 47 et 56 km en fonction des modèles. Et d'ici quelques mois, Volvo proposera également la XC40 T5 Twin Engine. Développant 262 ch (180 + 82 ch), autour d'un moteur 3 cylindres à essence, cette version offrira une autonomie de 44 à 50 km en mode électrique. La marque souligne que la version « plug in » représente déjà 18 % des prises de commandes.

Mais, revenons à la S60 Twin Engine. Grâce à la combinaison de son moteur  4 cylindres 2 l essence turbo de 303 ch et d’un moteur électrique de 87 ch, la berline tricorps développe la bagatelle de 390 ch. Et pourtant, sa fiscalité sera douce, car elle ne rejette que 39 g de CO2 par km (pour une consommation très théorique de 1,7 l/100 km). Volvo pense qu’elle plaira aux gestionnaires de parc, en raison de l’écotaxe neutre et de l’exemption de TVS. Et pour les clients qui en voudraient un peu plus, le constructeur propose même une version Polestar (2) Engineered avec une puissance élevée à 405 ch et quelques améliorations au niveau du châssis, de la sortie d'échappement et de la finition. Les émissions de CO2 remontent alors à 48 g.

Evidemment, l’intérêt d’une telle motorisation se mesure en utilisation urbaine ou périurbaine. Sur route, une fois que l’on a vidé la batterie, le moteur devient bien plus gourmand. Il faut préciser qu’il est possible de recharger la batterie en roulant (mode Charge) à l’aide du moteur thermique et qu’on peut aussi économiser du courant pour plus tard (mode Hold). Volvo propose aussi de recharger lors de chaque freinage, grâce à la position B de la boîte automatique à 8 vitesses, qui amplifie le frein moteur.

La marque d’origine suédoise prend un risque limité en faisant l’impasse sur le Diesel. La S60 T8 Twin Engine permet d’accompagner la transition vers l’électrique. Et c’est une auto qui fait aussi le plein de technologie avec des aides à la conduite de premier plan et une connectivité dans le cloud.

(1) C’était en 2012 avec une version hybride combinée à un moteur Diesel.

(2) Du nom de la marque de voiture de sport liée à Volvo.