Electrification: où en sont les grands constructeurs automobiles?

(Paris, le 29 juillet 2021)

Alors que la Commission Européenne vient d’acter la fin des moteurs thermiques en 2035, les constructeurs cherchent à anticiper cette échéance à marche forcée, en élaborant des plans d’électrification de leurs gammes pour la décennie à venir. Les annonces et les plans d'investissements à plusieurs milliards d’euros ou de dollars, se multiplient. Tour d’horizon des principales annonces.

Hyundai, le constructeur qui veut être leader partout

(Paris, le 19 février 2020)

Figurant dans le top 5 mondial, Hyundai est un acteur qu’il vaut mieux prendre au sérieux. Le coréen a acquis une dimension depuis quelques années et s’investit dans toutes les technologies qui comptent.

Prenons l’exemple de la transition énergétique : il est le seul à proposer en série toute une palette de solutions pour l’électrification, du micro-hybride 48 volts à l’hydrogène, en passant par l’hybride (et hybride rechargeable) et bien entendu, l’électrique à batterie.

Ce qu'il faut retenir du Salon de Francfort Redaction lun 23/09/2019 - 12:24

(Paris, le 23 septembre 2019)

Même en Allemagne, où on adore l’automobile, on sent bien que les temps changent et que le « Dieselgate » a fait beaucoup de dégâts. Du coup, et pour se conformer aux exigences de Bruxelles, les constructeurs allemands investissent à fond dans l’électrique.  

Nissan Leaf: elle garde une longueur d'avance

(Paris, le 3 avril 2018)

Si l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi domine l’électromobilité au niveau mondial, c’est essentiellement grâce au constructeur japonais, qui a écoulé plus de 300 000 exemplaires de la Leaf depuis 2010. C’est trois fois plus que la Renault ZOE. En même temps, Nissan a sorti sa voiture avec près de trois ans d’avance sur son partenaire français…. Et depuis, il l’améliore. Il y a eu par exemple une nouvelle batterie de 30 kWh début 2016, portant l’autonomie à 250 km théoriques.

Kia lance une boîte automatique 8 rapports

(Paris, le 14 septembre 2016)

Les Coréens veulent être aux avant-postes en matière de technologie. Preuve en est l'initiative de Kia, la marque du groupe Hyundai, qui va bientôt proposer une boîte automatique d’un niveau comparable à celles des marques Premium.