Renault va-t-il rejoindre l'Airbus des batteries?

(Paris, le 9 juillet 2020)

Lors de la dernière assemblée générale, qui a eu lieu le 19 juin à huis clos, le patron de Renault, Jean-Dominique Senard, a réaffirmé que « Renault est favorable » à cette fameuse coalition européenne dans les batteries. Elle « est intéressante », d’après lui.

Mais, il a souligné aussi qu’il faut « multiplier les sources d’approvisionnement de batteries pour être performant ». Rappelons que le losange collabore avec LG Chem, un fabricant coréen qui lui fournit une batterie capable d’assurer 400 km d’autonomie sur la ZOE.

CES Las Vegas: du rêve à la réalité

(Paris, le 17 janvier 2020)

Considéré comme un salon de l’auto bis, et très axé sur la technologie, le Consumer Electronics Show (CES) fait rêver. Mais, il y a aussi des solutions plus réalistes que d’autres et de véritables innovations pour demain. L’Arval Mobility Observatory était sur-place et présente quelques-uns de ces « coups de cœur ».

Pourquoi tant d'alliances dans l'électrique? Redaction mer 17/07/2019 - 12:33

(Paris, le 17 juillet 2019)

Le récent accord entre Ford et Volkswagen montre l’importance des partenariats entre constructeurs. Ces derniers sont obligés de mutualiser les dépenses et de faire des compromis, afin de pouvoir relever tous les défis liés aux technologies du futur.

Nissan Leaf: elle garde une longueur d'avance

(Paris, le 3 avril 2018)

Si l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi domine l’électromobilité au niveau mondial, c’est essentiellement grâce au constructeur japonais, qui a écoulé plus de 300 000 exemplaires de la Leaf depuis 2010. C’est trois fois plus que la Renault ZOE. En même temps, Nissan a sorti sa voiture avec près de trois ans d’avance sur son partenaire français…. Et depuis, il l’améliore. Il y a eu par exemple une nouvelle batterie de 30 kWh début 2016, portant l’autonomie à 250 km théoriques.

Les autres alternatives au Diesel que l'électrique

(Paris, le 4 décembre 2017)

En raison des ressources limitées de lithium et de cobalt, sans parler des problèmes de réseau pour la recharge, la diffusion de masse de véhicules électriques paraît peu probable. Heureusement, il existe d’autres alternatives pour préparer la transition énergétique. L’Observatoire du Véhicule d’Entreprise en a sélectionné quelques unes.

• Le taux de compression variable