Les émissions de CO2 repartent à la hausse dans le monde Redaction ven 07/12/2018 - 12:52

(Paris, le 7 décembre 2018)

Alors que le débat sur la fiscalité environnementale fait le lit de la contestation des « gilets jaunes » en France, le réchauffement de la planète s’invite de nouveau dans le débat international.

Le Diesel a-t-il encore un avenir ?

(Paris, le 2 mai 2018)

Si l’on en croit l’équipementier allemand Bosch, il est possible de réduire d’un facteur 10 les émissions d’oxyde d’azote (NOx) sur les moteurs Diesel. Et ce, sans augmenter les coûts de manière significative. Cette annonce n’arrive-t-elle pas trop tard, alors que bon nombre de constructeurs semblent bien  décidés à renoncer progressivement au thermique ?

Vers de nouveaux seuils de CO2 pour l'automobile en 2030

(Paris, le 8 novembre 2017)

L'échéance était attendue, mais la pilule risque d'être difficile à avaler pour les constructeurs automobiles. Bruxelles veut réduire de 30 % les émissions de COd’ici 2030, par rapport à celles émises en 2021 en laboratoire et sur route ouverte. Un objectif jugé trop ambitieux par l'industrie auto, qui pointe également la faible pénétration du véhicule électrique faute d’infrastructures.

Renault avance à petits pas sur l'hybride

(Paris, le 3 mars 2016)

Tout comme la Mégane, dont il est dérivé, le nouveau Scenic proposera donc une offre diesel électrifiée. C'est en tout cas ce qu'a annoncé Renault au Salon de Genève. Un choix technique qui désespère les militants de la voiture électrique, lesquels attendaient au minimum de Renault une offre en hybride rechargeable. Mais, à Boulogne-Billancourt, on fait preuve de pragmatisme.