A la Une

Mercedes parie sur l'électrique avec un SUV

(Paris, le 23 décembre 2019)

On croit toujours que les Allemands sont en retard sur l’électrique, alors qu’il se vend désormais plus de voitures électriques outre-Rhin qu’en Norvège et que le pays compte plus de bornes électriques que la France. En matière d’offre de véhicules 100 % électriques, Mercedes avait déjà fait une incursion sur le marché avec la Classe B. Une version Electric Drive a été lancée à la fin de 2014. Mais ce modèle n’a pas marché, avec moins de 4 000 exemplaires vendus en deux ans.

VW se voit en champion de la voiture autonome

(Paris, le 16 décembre 2019)

Pour soutenir la comparaison face à Google (via sa filiale Waymo), les constructeurs sont obligés de se regrouper dans la voiture autonome. C’est ce qu’ont fait par exemple BMW et Daimler, et plus récemment Volkswagen et Ford. Mais, indépendamment de cette alliance, VW entend bien cultiver son propre savoir-faire.

Golf 8: un best-seller très numérique superman lun 16/12/2019 - 12:01

(Paris, le 24 décembre 2019)

Avec 35 millions d’exemplaires écoulés à ce jour, la Golf reste une véritable vache à lait pour Volkswagen. Comme pour tout produit iconique, la marque prend soin de ne pas tout chambouler d’une génération à l’autre et cela se ressent dans le design. En revanche, elle a pris un peu plus de risques dans l’électronique et les logiciels. Et c’est ce qui explique le retard à l’arrivée, la Golf 8 ayant été décalée de plusieurs mois.

Les constructeurs accélèrent leur virage vers la mobilité

(Paris, le 5 décembre 2019)

Face à Uber, BlaBlaCar et d’autres opérateurs, l’industrie automobile se diversifie et propose des solutions globales de mobilité. Les grandes manœuvres ont commencé pour offrir du service et atteindre une taille critique.

Depuis déjà 10 ans pour Daimler (avec Car2Go) et 8 ans pour BMW (avec DriveNow), la mobilité partagée est une réalité pour ces deux fleurons de l’industrie automobile allemande. Au fil du temps, les offres ont essaimé en Europe et dans le monde.

Ce que va changer la LOM

(Paris, le 20 novembre 2019)

Après deux années de concertation et de discussions parlementaires, la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM), a été définitivement adoptée le 19 novembre à l’Assemblée nationale, par 116 vois pour, 49 contre et 9 abstentions Une fois sa promulgation au Journal officiel effective, il restera une centaine de décrets et ordonnances à paraître dans les prochains mois à venir, afin que l’ensemble des mesures soient opérationnelles.